La pauvreté dans le monde.

03/10/2011
By

Introduction:

Depuis le milieu du XXe siècle, la pauvreté est un sujet réccurent dans d’actualité du monde. La pauvreté est un vaste sujet et au centre de nombreuses préoccupations. Il existe de multiples définitions de la pauvreté et de la misère, qui dépendent du point de vue d’où se placent ceux qui produisent ces définitions. A travers les siècles, on a pu voir ces réalités sous des angles très différents ; religieux : le pauvre, incarnation de Dieu ; moral : le pauvre responsable de sa situation et coupable ; politique : le pauvre victime d’un système d’exploitation ; etc.

La pauvreté est l’insuffisance de ressources matérielles, comme la nourriture, l’accès à l’eau potable, les vêtements, le logement, et des conditions de vie en général, mais également de ressources intangibles comme l’accès à l’éducation, l’exercice d’une activité valorisante, le respect reçu des autres citoyens. Elle touche des personnes isolées ou des groupes et populations entières dans les pays développés, voire la majorité de la population dans certains pays en développement. Des analyses économiques et des débats portent sur la mesure de la pauvreté, ses causes, et les moyens à mettre en œuvre pour réduire cette pauvreté : économie du développement, aide sociale, etc.

Ainsi il s’agit d’étudier la pauvreté dans les PMA (Pays les moins avancés) et dans les PED (Pays en développement) comme certains pays du continent africain ou d’Amérique latine et centrale puis la pauvreté dans les pays industrialisés comme les États-Unis, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Japon… et enfin de voir comment enseigner la pauvreté aussi bien à l’école, qu’au collège et au lycée à travers les nouvelles technologies.

I La pauvreté dans les pays les moins avancés et dans les pays en développement.

– Canal-U, nourrir l’humanité, refaire le monde. Une conférence pour expliquer et tenter de répondre au problème de la faim dans le monde.

http://www.canal-u.tv/producteurs/universite_de_tous_les_savoirs/dossier_programmes/les_conferences_de_l_annee_2010/nourrir_l_humanite_refaire_le_monde_agrobioscience

– Cinq documents et cartes de Mai 2000, issues de la cartothèque du monde diplomatique faisant état de la pauvreté dans le monde et en particulier de la situation désastreuse du continent africain. Cependant, ces cartes et documents sont à relativiser, le Monde Diplomatique étant un journal engagé.

http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/pauvreteindimdv51

– Ces deux cartes issues de la cartothèque de Sciences-Po font état de l’IDH( Indicateur de développement humain)du monde en 2007 et de – l’évolution de l’IDH entre 2000 et 2007, c’est à dire que l’on constate que certains pays ont régressé et que d’autres ont progressé en terme de développement humain. Ainsi la situation du continent africain et en particulier de l’Afrique Subsaharienne se caractérise par son très faible IDH.

– La pauvreté est souvent assimilé à l’alimentation, c’est à dire à ceux qui ont assez à manger et à ceux qui n’en ont pas assez. C’est pourquoi l’émission présentée par Arte « les dessous des cartes », refait le point sur les causes de l’inégale répartition de l’alimentation dans le monde.

– Ce tableau issu du site GéoPopulation fait état du taux de mortalité infantile dans tous les pays du monde. Cela est révélateur du niveau de vie, des soins médicaux, des problèmes alimentaires, de la pauvreté du pays Ainsi on constate que les 10 pays au premier rang de la mortalité infantile sont tous issus du continent africain sauf l’Afghanistan, pays en guerre.

– Cet article issu du site de Médecins sans Frontières montre la volonté de certaines associations à faire face à la pauvreté. Cet article tend à trouver une nouvelle approche pour soigner la malnutrition aiguë et notamment celle des enfants.

http://www.msf.fr/2008/04/29/733/pour-une-nouvelle-approche-du-traitement-de-la-malnutrition/

– De même, cet article paru dans le journal  Libération traite des solutions contre l’extrême pauvreté mais aussi de l’état des différentes politiques pour le développement. Ainsi il semble que le premier objectif du millénaire qui tendait à réduire l’extrême pauvreté et la faim sera partiellement rempli d’ici à 2025, en effet, l’extrême pauvreté pourrait être stabilisée.

– De plus, cet article paru dans Le Monde le 15 février 2011 donne l’alerte. En effet, la flambée des prix alimentaires a eu une conséquence dramatique: 44 millions de personnes sont tombées sous le seuil de pauvreté entre juin et décembre 2010. Cette crise alimentaire est préoccupante car susceptible d’être une des causes de l’instabilité politique comme en Afrique du Nord.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/02/15/prix-alimentaires-44-millions-de-personnes-ont-bascule-dans-l-extreme-pauvrete_1480677_3244.html

– Tandis que, cet article issu du journal, le 20 minutes, traite du tourisme, au cœur de la misère, dans les bidonvilles comme dans celui de Dharavi, le plus grand de Bombay ou les favelas de Rio de Janeiro.

http://www.20minutes.fr/article/338002/Monde-Les-bidonvilles-une-destination-a-la-mode.php

– Cette photographie illustre bien les inégalités entre le bidonville et les grands buildings, symboles des affaires, de la puissance et de la richesse d’une ville.

– Cet article d’Amnistie International montre que certaines organisations peuvent avoir un impact sur la pauvreté à travers des mesures pour lutter contre la mortalité maternelle comme ici au Burkina Faso ou au Sierra Leone.

http://www.amnesty.org/fr/news-and-updates/african-activists-tell-struggle-improve-maternal-health-2010-09-20

– Au Tchad, l’extrême pauvreté pousse les populations a se réfugier dans des camps, les enfants y se font recruter pour participer à des conflits armés. Ces enfants sont livrés à eux-même, il n’y a ni école, ni travail, ni argent… et participer aux conflits leur permet de voler et de subsister. Cet article d’Amnistie International du 10 février 2011 tente d’attirer le regard sur ces enfants oubliés.

http://www.amnesty.org/fr/for-media/press-releases/chad-end-recruitment-and-use-children-armed-conflict-2011-02-10

– Le rapport sur le développement humain du PNUD fait état de la mesure multidimensionnelle de la pauvreté et introduit un nouvel indicateur l’IPM: indicateur de pauvreté multidimensionnel.

http://hdr.undp.org/fr/centremedia/resume/pauvrete/

II La pauvreté dans les pays industrialisés.

– Ces deux documents caractérisent la répartition des richesses dans deux continents: les États-Unis d’Amérique et l’Europe. On constate de nombreuses inégalités de richesses entre les différents états et une concentration de celles ci sur les littoraux des continents.

– Cet article paru dans le Nouvel Observateur et tiré du site www.géopopulation.fr le 13 décembre 2010 fait le point sur la pauvreté et l’exclusion sociale en Europe. D’après cet article, issu d’un journal de gauche, un quart de la population européenne serait en situation de pauvreté ou d’exclusion sociale. Ainsi, il semble que la pauvreté ne soit pas uniquement concentrée dans les pays dits « pauvres ».

http://www.geopopulation.com/20110213/europe-le-quart-de-la-population-souffre-de-pauvrete-ou-dexclusion-sociale/

– Ce document est issu du site http://www.persée.fr/ , c’est un rapport faisant état de l’exclusion sociale et de la pauvreté en Grande-Bretagne, pays classé parmi les plus grandes puissances du monde. Ce rapport permet de se rendre compte du fossé creusé par les inégalités en Grande-Bretagne.

http://www.persée.fr/web/revues/home/prescript/search/?p_p_action=1&

– Ce document audio illustre que le phénomène de pauvreté n’est pas un phénomène récent et que même dans les périodes de croissance prospère, la pauvreté fut présente. Ce document est une interview de l’Abbé Pierre en 1955, soit un an après son appel au secours en faveur des « couches dehors ». Dans cette interview, il fait le bilan de son appel désespéré aux français.

l-abbe-pierre-au-secours-des-couche-dehors.fr.html

– Ce dossier paru dans la Documentation française fait état de la refonte des politiques d’insertion et d’aides sociales en France. Le RMI (revenu minimum d’insertion) est remplacé en 2008 par le RSA (revenu de solidarité active), en effet ce dernier tend à réduire la pauvreté en rendant le retour à l’emploi plus rémunérateur que le maintien dans l’assistance.

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/rmi-rsa-insertion-aide-sociale/introduction.shtml

– Ce document de l’INSEE (institut national de la statistique et des études économiques) fait le bilan sur le niveau de vie et la pauvreté en France. Ainsi les départements du Nord et du Sud seraient les plus touchés par les inégalités et la pauvreté, tandis que les départements de l’Ouest le seraient le moins.

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1162&reg_id=0

– Cette photographie montre un jeune SDF (sans-domicile-fixe). En effet, aujourd’hui, malheureusement, de plus en plus de personnes se retrouvent sans logement, sans travail, sans famille, sans argent… Cette exclusion sociale est due au chômage longue durée, à l’incompréhension des proches… c’est un cercle vicieux qui ne s’est guère amélioré avec la crise économique.

– Cette enquête issue du site EUROPA, site de l’Union Européenne, fait état de baromètre de la pauvreté et de l’exclusion sociale. Elle cherche à en déterminer quelles en sont les causes, les effets, son étendue et quelles sont les solutions mises en place par l’Union Européenne pour remédier au problème.

http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=MEMO/09/480&format=HTML&aged=0&language=FR&guiLanguage=en

– De plus, il existe un Europe, une minorité pauvre, les Roms. Cette minorité est le témoignage vivant des inégalités en France et en Europe: en effet, ces populations vivent dans des logements insalubres et dans la pauvreté, elles sont victimes de discriminations et régulièrement expulsées. Ce document issu du site EUROPA tente de mettre en place une plateforme visant à améliorer l’accès à l’éducation pour les jeunes roms et ainsi favoriser leur intégration dans nos sociétés.

http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=IP/09/1365&format=HTML&aged=0&language=FR&guiLanguage=en

– Le communiqué de presse du 23 février 2011 fait état des conditions de logement dans l’Union Européenne à 27. Ainsi il semble que la pauvreté y est très présente malgré le fait que l’Europe soit un eldorado pour l’immigration des pays en développement et les moins avancés. En effet, une personne sur six vit dans un logement surpeuplé.

http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/3-23022011-BP/FR/3-23022011-BP-FR.PDF

L’observatoire des inégalités a édité en Septembre 2010, un rapport sur la pauvreté en France. Il semblerait que depuis la fin des années 1990, la pauvreté stagne en France, c’est-à-dire que le nombre de pauvres oscillent entre 4,3 et 7,8 millions en fonction de la définition de la pauvreté adoptée.

http://www.inegalites.fr/spip.php?article270&id_mot=74

– De même, le 6 janvier 2011, l’Observatoire des inégalités titre « la pauvreté augmente chez les jeunes et les séniors » en France. Cette hausse semble être due à l’augmentation du taux de chômage, qui a entraîné la hausse de la précarité chez les personnes vulnérables donc aussi bien les jeunes actifs touchés par le chômage que les séniors dont le minimum vieillesse est de 709 euros pour une personne seule en 2010 soit inférieur au seuil de pauvreté qui est de 791 euros.

http://www.inegalites.fr/spip.php?article373&id_mot=76

– Chaque année, un concert de solidarité a lieu, en France, en faveur des restos du cœur, association créée par Coluche en 1985 pour venir en aide aux personnes démunies et notamment dans le domaine alimentaire.

http://www.restosducoeur.org/content/présentation

http://www.enfoires.com/fr/lhistoire

III Enseigner la pauvreté.

– Cette carte permettrai, dans un but pédagogique de faire prendre conscience aux élèves de collèges ou de lycées, des inégalités d’alphabétisme entre leur pays et la population de plus de 15 ans sur le continent africain. Ainsi, ils pourraient se rendre compte de leur chance de pouvoir aller à l’école, de savoir lire et écrire.

– Cette carte faisant état de la part de la population de moins de 15 ans dans le monde permet de se rendre compte des écarts d’age entre pays, les pays « pauvres » étant plus jeunes, la part des populations de moins de 15ans étant parfois de 50% tandis que les pays « riches » voient la part de leur population de moins de 15 ans a 14% . Ainsi, les élèves pourront se faire une idée de l’impact de la pauvreté sur la population.

– Cette fiche issu du site EDU-bases histoire-géographie est une proposition de séquence sur la pauvreté dans le monde entrant dans les nouveaux programmes pour la classe de cinquième au collège. Cette séquence tend à faire le lien entre pauvreté et environnement, pauvreté et innégalités et pauvreté et développement.

http://www.educnet.education.fr/bd/urtic/histgeo/index.php?commande=aper&id=10003166

– Cette fiche est une étude de cas de la ville de Rio de Janeiro au Brésil pour faire comprendre la pauvreté dans le monde à des élèves de cinquièmes ou de secondes. Cette étude permet aux élèves d’observer les effets de la pauvreté, d’en mesurer les conséquences sur le développement durable et de comprendre la notion de pays émergent.

http://www.educnet.education.fr/bd/urtic/histgeo/index.php?commande=aper&id=10003259

– Cette fiche destinée à des classes de seconde tend à faire comprendre les enjeux du développement par l’étude d’une vidéo sur le bidonville de Dharavi dans la ville de Bombay. Il s’agira de voir en quoi Dharavi est devenu un emplacement stratégique et comment réduire les inégalités et développer cette zone au fort potentiel.

http://histoire-geographie.ac-dijon.fr/spiphistoire/spip.php?article417

– Cette fiche, destinée aux élèves de terminale, est un croquis animé de l’Asie occidentale. Ce croquis permet de mettre en relief les contrastes de développement à l’intérieur des pays (comme la différence (Chine intérieure, Chine littorale) et entre pays (Corée du Nord, japon)mais dans une même aire d’influence.

http://missiontice.ac-besancon.fr/hg/spip/spip.php?article311

– Cette carte interactive très complète permet de faire la synthèse des inégalités de développement et de la pauvreté dans le monde tout en présentant la possibilité de croiser des thématiques telles que population, richesse, alimentation ou santé. Elle est destinée à des enseignants ayant la chance de pouvoir utiliser l’informatique pour enseigner.

http://www.curiosphere.tv/CartesInteractives/cartes/E2-animee-inegalitesMonde/carte.cfm

– Le site de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et ses données statistiques peuvent être utilisés par les professeur dans le cadre d’une étude de cas sur les inégalités dans l’accès aux soins afin de montrer les conséquences de la pauvreté. Cependant, certaines données sont uniquement disponibles en anglais.

http://www.who.int/research/fr/

– Pour enseigner la pauvreté et le développement humain, il est aussi possible d’utiliser les données du rapport annuel des nations unies et le site www.gapminder.org qui permet une mise en activité des élèves sous réserve d’utilisation de l’informatique.

http://www.educreuse23.ac-limoges.fr/loewy/siglim/Gapminder.pdf

– De même, il est possible d’utiliser le rapport 2010 du PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) et de la banque mondiale des inégalités de développement et les objectifs du millénaire pour enseigner le développement inégal du «Nord» et du «Sud» à des élèves de troisième et à partir du logiciel Wincarto.

http://histoire-geographie.ac-dijon.fr/spiphistoire/spip.php?article395

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *