Les Vosges, une réalité que séparent deux régions : l’Alsace et la Lorraine…

04/05/2011
By

INTRODUCTION :

 Les Vosges, c’est tout d’abord un des cinq massifs montagneux de France. Il est situé entre la Saverne et la trouée de Belfort.

Si on le situe en France, voilà ce qu’on obtient : 

 

Ce n’est certes pas l’un des plus grands massifs mais il présente certaines contraintes qu’il me semble intéressant d’étudier d’autant plus que l’actualité porte à débattre d’un remaniement possible des départements et pourquoi pas des régions…

Quelques photos d’abord pour entrer au cœur de cette région très connue – étant un lieu de passage – mais au final où l’on s’arrête peu. Prenons le temps d’admirer un peu cette nature verdoyante et reposante pour essayer de déterminer la vie de ses habitants.

 http://www.ecranpanoramique.com/panoramiques.html

 

Les Vosges, une même réalité physique pour les habitants

   La Topographie des Vosges :

Pour débuter cette partie, on peut commencer par étudier la topographie de ce massif. On a ici une vue satellitaire des Vosges qui m’apparaît pertinente. D’un côté, comme de l’autre, les Vosgiens vivent au cœur de montagnes anciennes mais dont la circulation et les habitudes de vie dépendent encore du relief.

Ici une carte du relief :     

                                                               

Est proposé ici un lien montrant l’étendu de ce massif et comment il s’étend sur deux régions administratives ; la Lorraine et l’Alsace.

                La ligne de crête des Vosges marque la délimitation entre ces deux régions. En effet, tout comme pour les Pyrénées, les autorités administratives ont choisis de considérer la chaîne de montagnes comme un obstacle et une limite.

 Une petite partie nord du massif est situé en Moselle, mais c’est dans le département des Vosges (le 88) que l’on retrouve la plus grande surface, en région Lorraine.

 

 La partie située en région Alsace, elle, est répartie entre deux départements : le Haut-Rhin et le Bas-Rhin.                          

 les Vosges, c’est aussi une même forme d’habitat liée à une culture commune :

                                                                                               

 Une même réalité au quotidien : l’hiver sous la neige et son lot de déplacements difficiles, un environnement calme et une vie au cœur même de la nature.

 

Il est vrai que l’installation humaine n’a jamais été dense dans les zones de montagne. Cette carte superposant relief et axes de communication le prouve ; on y voit la difficulté de passage entre l’Alsace et la Lorraine. 

 Seuls quelques cols et passages assurent le lien entre ces deux régions.

 Cols :

Cette carte signale les différents cols et leurs altitudes quand on clique dessus :                                      http://bit.ly/fm1Lkj

Ici quelques liens illustrés renvoyant aux cols :

Cols de liaison entre Lorraine et Alsace, du nord au sud :

  • de Saverne (410m) , du Donon (729m), de Hantz (636m),
  • de Saales (556m), de Sainte-Marie (772m),
  • du Bonhommes (949m),                                                     
  • de la Schlucht (1135m)                                                      
  • Col de Bramont (956m) et d’Oderen (884m)
  • de Bussang (727m).

Cols de liaison entre Lorraine et Franche-Comté, d’est en ouest

Cols situés en Lorraine, du nord au sud :

  •   de la Chipotte, du Haut Jacques, du Martimpré, de Grosse Pierre, du Ménil

Cols situés en Alsace, du nord au sud :                                            

  •  
    • de Fouchy (608 m), de Fréland (831 m),
    • du Calvaire (1144 m),
    • du Linge,
    • Col du Grand Ballon et du Hundsruck…
    • de la Charbonnière (960m),

 

http://goo.gl/YwqPX

 

 

Le versant Est et le versant Ouest, une différence administrative et historique

 

L’occupation des sols peut être un indicateur intéressant pour remarquer que l’installation humaine se concentre dans les vallées de chaque côté des Vosges.

http://tourl.fr/arvp

 

 Les Vosges vues par les Alsaciens.

Si l’Alsace est française depuis maintenant quelques siècles et qu’il ne pourrait en être autrement dans l’esprit des français, de nombreux débats ont longtemps secoué les géologues et parfois les alsaciens eux-mêmes. En effet, la région géographique alsacienne    a  un terrain géologique semblable à la rive droite du Rhin, située en Allemagne…

L’axe rhénan, tel qu’on le nomme aujourd’hui, possède les mêmes caractéristiques sédimentaires et donc des habitudes de vie qui ont tendance à être les mêmes…

Après 1871 et jusqu’en 1914, l’Alsace est terre prussienne…les Vosges  sont donc une frontière d’Etat. Ici, un rappel des batailles qui furent livrées pour la récupération d’une région devenue enjeu politique.

 

C’est sous la révolution française que l’on crée les départements à partir des anciennes limites des Provinces et en 1797, on crée les départements du Rhin-et-Moselle, du Mont-Tonnerre, de la Roer et de la Sarre. On a ajouté la rive gauche du Rhin au territoire français (avant l’Alsace était considéré comme territoire étranger).

Carte des cultures en Alsace :

 on peut donc y voir un sol plus ensoleillé où les cultures sont surtout celles des céréales, du vin.

 

   Les Vosges vues par les Lorrains.

 

 La Lorraine est une région géographique tournée vers le Bassin parisien – contrairement à l’Alsace qui est dans l’axe Rhénan (et donc plus tournée vers l’Allemagne).

La géologie y est donc différente : quand le versant lorrain des Vosges est recouvert de forêts denses et de terrains propices à l’élevage, le versant alsacien –  plus ensoleillé – favorise la culture du vin par exemple.

Carte de l’occupation des sols :                                                       

Les sols lorrains, plus pluvieux, seront propices à l’élevage plus qu’à une culture céréalière…

La Lorraine telle que nous la connaissons aujourd’hui est une région dont les limites ont été établies en 1954. Mais le « pays » lorrain possède une histoire propre qui remonte au Ve siècle  après JC, et dont le rôle s’affirmera notamment sous l’époque mérovingienne.

En 1790, la Lorraine est découpée en quatre départements :

la Meuse, les Vosges, la Meurthe et la Moselle.                            

 

 Si l’on prend encore le point de vue historique, l’occupation allemande sous la Seconde Guerre Mondiale sépare le département Moselle de la Lorraine et les rapprochent alors de l’Alsace, à  l’époque aussi terre allemande.

Les habitants de ces deux régions ont d’ailleurs tenu à édifier un mémorial sur leur histoire commune ; le Mémorial Alsace Moselle

 

Mais ce n’est qu’à partir de 1870 que Lorraine et Alsace furent liées par un lien profond.

 

Un problème cette séparation administrative ?

Point de vue des « vosgiens ».

Il y a une identité vosgienne mais elle ne représente que très peu d’habitants.                                                                                                 

Cela touche en priorité les questions de gestion de préservation de l’habitat ou de la faune et la flore, il est toujours ardu de prendre les mêmes décisions de chaque côté du massif…

De nombreux chercheurs – souvent des habitants des Vosges, plus sensibles à l’écosystème local – ont décidé de réimplanter des espèces en voie de disparition et ce dans le but de rééquilibrer la faune. Ce qui peut poser quelques problèmes avec les habitants…

La réimplantation du loup, par exemple.

 

2)    Une solution adaptée ? Quelle autre solution à l’heure d’un remaniement possible des régions ?

A l’heure du débat sur le remaniement éventuel des régions ou des départements français, on trouve encore des revendications alsaciennes d’indépendance.

Mais ces deux régions ont tant eu l’habitude d’être séparées qu’aujourd’hui elles ne voient plus l’intérêt d’un énième changement. La création du département des Vosges a été faite dans le but de respecter un maximum l’identité vosgienne

 Comment présenter ça à des jeunes ?

Voici quelques idées pour parler des Vosges pédagogiquement.

  • Sur ce site, on peut trouver des fonds de cartes de la France ; avec les fleuves à replacer, les limites départementales, régionales….sans limites.

 

Bibliographie …

  • André Humbert, « Introduction : Les Vosges : vieux terroirs, nouveaux espaces », Revue Géographique de l’Est [En ligne] , vol 43 / 3 | 2003 , mis en ligne le 24 novembre 2010, consulté le 22 mars 2011. URL : http://rge.revues.org/2338

 

conservation de la nature : gérer les espèces ou les habitats?
le cas du parc naturel régional des Vosges du Nord, réserve de la biosphère, par Jean-Claude Génot
Parc naturel régional des Vosges du Nord, BP 24 67290 La Petite Pierre

  • site de la Chambre régionale des Comptes de Lorraine

 

  • http://essonneinfo.fr/91-essonne-info/7040/histoire-dun-departement-25/

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *