Les espaces touristiques en France. Quels sont les enjeux majeurs de l’activité touristique en France ?

04/11/2012
By

Les Espaces Touristiques en France

Avec les premiers congés payés en 1936, et plus tard la hausse du niveau de vie pendant les trente glorieuses,
le tourisme de masse se développe. Le tourisme apparait donc comme une activité récente et localisé. Une définition du tourisme est ici donnée : http://bit.ly/HBYFqT
Ainsi les principaux lieux de naissance du tourisme sont : Deauville, Le Mont Blanc et Biarritz. Les espaces touristiques sont des lieux de valeur au sens large. Le principe même de leurs fondements garantit un dynamisme économique. Les lieux touristiques possèdent un grand nombre de services. Ce sont également les lieux qui concentrent le revenu et le capital. Ainsi nous allons nous interroger sur : Quels sont les enjeux majeurs de l’activité touristique en France ?
Dans une première partie, nous nous attacherons à démontrer que c’est une activité non négligeable dans l’Hexagone puis nous verrons que c’est une activité qui permet d’aménager et de préserver les espaces et enfin que c’est une activité inégalement présente.

I) Une activité non négligeable

Avec environ 80 millions de touristes, la France est le premier pays touristique mondial. Nous pouvons donc voir sur le site : « leweb histoire géo » où sont présents des documents pour les classes de la 6ème à la 4ème, un document sur le tourisme où y sont donc indiqués les chiffres clé du tourisme, mais aussi la fréquentation des espaces touristiques dont la source des informations est la direction du tourisme.
Sur le cours de « l’académie en ligne » pour les classes de : premières L, ES, et S  nous pouvons trouver le document 67 :« Les touristes étrangers en France (2009) : arrivées, nuitées et recettes » ainsi que le document 68 : « Les principales clientèles étrangères en France (2009) ». Ces documents nous démontrent que la France est le premier pays de séjours
du monde, devant les Etats-Unis. Plus d’un demi-milliard de nuitées sont réalisées en une année par les touristes étrangers.
Le tourisme est une activité très importante du secteur tertiaire : il concerne divers domaines comme : les transports, la restauration, l’hôtellerie, les agences de voyages… Ainsi avec les chiffres clés du tourisme de 2009 nous retrouvons les entreprises du secteur du tourisme, le mode principal d’hébergements  et les principaux modes de transports.
Sur le cours de « l’académie en ligne » pour les classes de premières L, ES, et S ; nous pouvons trouver Le document 70 : « Principale clientèle étrangère dans l’hôtellerie en France (2007) » qui nous montre quant à lui l’importance de la clientèle d’affaire étrangère pour l’hôtellerie.
La situation géographique de la France  et sa diversité de paysages font de son territoire un espace attrayant, ceci est ici expliqué dans le B de ce document.
La France est forte de son histoire et de son patrimoine. La synthèse de l’étude réalisée pour la Direction du tourisme par détente consultants et COC conseille en octobre 2007, expose les atouts et faiblesses des métropoles françaises. Ainsi nous retrouvons l’étude de six métropoles françaises : Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes, Strasbourg. Cet article souligne enfin l’enjeu majeur que constitue le tourisme en ville.

II) Une activité qui permet d’aménager et de préserver les espaces

L’affirmation réelle de l’activité touristique va se faire en 1945. Par exemple la Mission d’aménagement du Languedoc-Roussillon en 1963 détaillés sur le blog de la géographie qui est un blog universitaire.
Le Languedoc-Roussillon
Sur le blog : « Sports Montagne dans la pub » qui est un blog de deux étudiantes en Géographie de l’Université de Savoie, nous pouvons voir l’explication du plan neige de 1964 qui est un autre exemple de l’affirmation réelle de l’activité touristique.
Nous avons pu voir la création de stations ex-nihilo sur les littoraux et les Alpes.
Sur le blog du développement durable on peut voir que la forte fréquentation touristique peut accroître la dégradation de l’environnement et les risques : pollution, mitages des côtes, incendies qui mettent en danger les activités touristiques.
Le tourisme durable est aujourd’hui nécessaire pour préserver certains espaces touristiques. Ainsi sur le site du pacte du tourisme durable nous pouvons trouver divers informations sur le tourisme durable ou encore l’écotourisme et nous pouvons également trouver une définition du tourisme durable.
Sur cette vidéo on peut voir un exemple du tourisme durable avec le Mont blanc.
Image de prévisualisation YouTube
La création de parcs naturels amène à la protection espèces menacées et au  développement du tourisme vert ou l’échotourisme qui est une forme du tourisme durable. Cette carte tirée des études de la documentation française, représente les pressions touristiques sur le littoral, en montagne ainsi que les espaces protégés.

III) Une activité inégalement présente sur le territoire français

Le poids de Paris est aujourd’hui incontournable.
Sur le site de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques, on peut trouver un tableau sur les hôtels et leurs fréquentations en y faisant une comparaison régionale. A l’aide de ce tableau nous pouvons constater qu’en 2010 la région Île-de-France représente à elle seule 34.2 % du nombre total de nuitées en hôtel, sur le territoire. Elle se situe donc au premier rang, si ce n’est les provinces réunis qui comptent 65.8% des nuitées en hôtels en France en 2010.
Sur le site de” l’académie en ligne”, on retrouve le document 69 : « Répartition géographique des séjours des touristes étrangers en France (2009)» : destiné aux classes de : premiere L, ES, et S. Ce document nous montre lui aussi le poids de la région parisienne mais aussi celui de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Sur le site “tourisme.gouv” on peut voir le Palmarès des 30 premiers sites culturels avec le nombre d’entrées totales pour les années 2005 à 2009. Où l’on voit que Paris compte 20 sites touristiques sur 30, avec des nombres d’entrées considérables. Ainsi nous pouvons en conclure que Paris est fort de son patrimoine architectural, ses musées et ses salons qui font donc de lui le premier centre touristique français.
On peut voir dans un autre tableau de l’INSEE qui représente “la Fréquentation des touristes venant de l’étranger dans
l’hôtellerie en 2010” que la capitale accueille un peu plus de la moitié des séjours étrangers.
Un nouveau type de tourisme se développe pour la région parisienne et renforce son poids : les parcs de loisirs. Ainsi l’étude statistique de l’INSEE : « Palmarès des sites culturels et récréatifs en 2010 » démontre que Disneyland Paris avec ces quinze millions de visiteurs en 2010, se classe en tête des autres sites culturels et récréatifs.
L’Espace littoral et les activités touristiques ont entretenu des rapports privilégiés qui continuent d’exister. L’activité
touristique a aujourd’hui produit des stations, des villes aujourd’hui classées au titre du patrimoine. Sur les littoraux on parle en général de tourisme balnéaire qui est devenu la première forme de tourisme. Le littoral apparait comme très attractif. Avec le site « tourisme. Gouv », nous pouvons voir les mobilités touristiques sur des cartes réalisés en anamorphose où la déformation de surface des départements est proportionnelle au nombre moyens de touristes présents ce mois dans le département. Ainsi nous pouvons voir qu’en avril, mai, juin, juillet, aout et septembre les touristes sont présents essentiellement sur les littoraux.
On peut voir également la forte fréquentation du littoral sur le site : « tousime.gouv » avec une carte représentant
les  Voyages pour motifs personnels : répartition des nuitées selon le département de destination en 2010. (page 104).  Ainsi 5 régions représentent la majorité des espaces touristiques : Languedoc-Roussillon, Provences Alpes Côtes d’Azur, Aquitaine, Bretagne et Rhônes Alpes. (Page 93)
Le Massif montagneux est quant a lui un espace très attractif également, il comprend 7 massifs : les Alpes du Nord, les Alpes du Sud, les Pyrénées, le Massif Central, le Jura, les Vosges et la Corse. Les Alpes du Nord devancent les autres massifs grâce à son exceptionnel enneigement. On peut voir dans cet article une description des divers espaces montagneux avec leurs avantages et inconvénients face au tourisme. Egalement les périodes de fréquentation touristique de ces espaces avec notamment une double saisonnalité. Les tableaux sont particulièrement intéressant dans la mesure où
on peut y trouver  les sports d’hiver en France (Source: S.E.A.T.M, 1997) avec le nombre de stations et son pourcentage par massif. On peut ainsi voir que les Alpes du Nord possèdent 40.5 % du total des stations.
La Campagne quant a elle présente des espaces touristiques diffus, en progression comme :  Alsace, le Périgord, l’Ardèche. Ainsi avec la carte de la Répartition des nuitées personnelles en France par région de destination en 2010, on peut remarquer que l’alsace apparait en retrait ou encore le limousin… (Page 93)
On peut également trouver des espaces touristiques ponctuels comme l’événement culturel d’avignon : le festival d’Avignon. Sur le site de l’INSEE on peut trouver divers données liées à cet évènement.
On peut voir dans un article de « Cairn » qui s’intitule : « L’analyse de la géographie des flux touristiques en France métropolitaine, un autre regard sur l’attractivité des territoires » de Patricia Lejoux ;   un aperçu globale du fait que les régions soit  inégalement et très différemment investies par les flux touristiques.
Enfin sur le site de “l’assistance scolaire personalisée” on peut trouver une carte de l’espace touristique français.

Conclusion :

Le territoire français est un espace touristique majeur dans la mesure où il est le premier pays touristique mondial. Le tourisme est une activité économique qui apparait comme structurante pour le territoire français. Le tourisme est essentiel dans l’aménagement du territoire car il permet de créer des emplois et de fixer des populations dans des régions défavorisées. Cependant l’activité touristique est une activité saisonnière et dépendante la pluplart du temps. Enfin c’est une activité source de déséquilibres régionaux et écologiques.
Le livre : “l’espace touristique” de Catherine dreyfus-signoles apparait intéressant pour une étude plus approfondie.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *