La France d’outre-mer

04/12/2012
By

Qu’est ce que l’outre-mer français?

Au dela des mers et des océans, il existe un peu partout dans le monde, des territoires français. Ce qui vaut, par ailleurs à la France, d’être parfois nommée, France des trois océans. La France d’outre-mer, souvent désignée par l’abréviation DOM-TOM (départements d’outre-mer – territoires d’outre-mer), désigne l’ensemble des terres sous souveraineté française, situées hors métropole. Ces terres, anciennes colonies, parfois devenues départements français, bien qu’éloignées de la métropole, font partie de la République et sont aujourd’hui, sous l’autorité du ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des collectivités territoriales, Claude Guéant. Les principales terres d’outre-mer sont: La Guadeloupe, la Guyanne, la Martinique, la Réunion, Mayotte, la Polynésie française, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis et Futuna, la Nouvelle Calédonie et les Terres Australes et Antarctiques Françaises. Toutefois, si ces terres sont regroupées dans une même  “catégorie”, elles peuvent être différentes les unes des autres, notamment concernant leurs statuts. Depuis 2003, l’abréviation “DOM-TOM”, ne correspond plus aux statuts des territoires d’outre-mer français. Ainsi, on commence peu à peu, à nommer ces territoires, DOM-COM (départements d’outre-mer – collectivités d’outre-mer), ou encore, DROM-COM (départements et régions d’outre-mer – collectivités d’outre-mer).

 

I) Les rapports avec la France

1 L’empreinte de la période coloniale

2 Une source de richesse

3 Intervention de la France

 

II) Les caractéristiques communes

1 Insularité et isolement

2 Des climats difficiles et risques naturels

3 Une croissance démographique importante

 

III) Les différences et particularités

1 De multiples statuts et spécificités

2 Entre assimilation à la métropole et autonomie dans la République.

 

 

I) Les rapports avec la France

 

1 L’empreinte de la période coloniale

Les terres d’outre-mer française, furent avant tout, des territoires coloniaux. En effet, c’est avec la politique d’extension du territoire, commencée au XVIème siècle, que la France conquiert ces territoires reculés de la métropole. Ainsi, l’article suivant, fait état des différentes étapes de la colonisation française à travers le monde, en s’intéressant à l’Empire colonial français.

http://www.larousse.fr/encyclopedie/autre-region/français/120109

Cet article de blog, nous montre les répercussions de la colonisation française en outre-mer sur l’outre-mer d’aujourd’hui. Ainsi, la colonisation par la France a influé sur l’avenir de ces terres colonisées, qui gardent encore la trace de cette colonisation.

http://special-comores.skyrock.com/2482685275-L-empreinte-de-l-histoire-coloniale.html

2 Une source de richesse

L’article montre ici, l’atout important que représente l’outre-mer pour la France, notamment en ce qui concerne l’international.

http://bit.ly/IDzelA

Cet autre lien, montre, lui, les différents atouts de l’outre-mer mais aussi les problèmes qui pourraient se poser concernant ceux-ci et comment y remédier.

http://www.cite-sciences.fr/outre-mer/OUTREMER/ATOUTS/atouts.htm#pa

3 L’intervention de la France

En tant que territoires français, la France se doit d’intervenir, d’aider et de diriger ses terres comme elle dirige sa métropole. Aussi, ces terres étant sources de richesses pour le pays, la France se doit de les protéger. C’est pourquoi, elle intervient dans de nombreux domaines, comme nous le montre le rapport du sénat suivant.

http://www.senat.fr/notice-rapport/2008/r08-519-1-notice.html

Aussi, cet article nous montre de quoi bénéficie l’outre-mer français et des aides qui lui sont apportées afin de remédier à son développement fragile.

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/outre-mer/developpement-fragile.shtml

 

II) Les caractéristiques communes

 

1 Insularité et isolement

Les terres d’outre-mer française sont isolées. En effet, ces terres sont très éloignées de la métropole et sont bien souvent encore plus éloignées du fait de leurs insularités. Aussi, comme nous le montre la première partie du projet de loi, ces caractéristiques peuvent aussi être, source de handicaps pour l’outre-mer.

http://www.senat.fr/rap/a02-292/a02-2921.html

Dans ce blog, l’auteur traite de l’insularité et de l’isolement de l’outre-mer, au travers de l’exemple des Antilles.

http://www.ericbelrose.fr/category/insularite/

Le lien suivant est valable pour toute la deuxième partie, “les caractéristiques communes”. En effet, au travers de cet article, on perçoit les principales caractéristiques communes de l’outre-mer français.

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/outre-mer-index.shtml/outre-mer-contraintes-specificites.shtml

2 Des climats difficiles et risques naturels

L’article suivant, traite du climat de la France. Ainsi, on peut observer les variations de température entre la métropole et l’outre-mer.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Climat_de_la_France

Du fait de leurs situations géographique, les terres d’outre-mer sont l’objet de nombreux risques naturels. Cet article, montre les différents risques naturels pouvant toucher l’outre-mer. L’article apporte aussi une définition à ces risques, en les accompagnant d’exemples.

http://www.cite-sciences.fr/outre-mer/OUTREMER/RECHERCHES/recherches_7.htm

3 Une croissance démographique importante

Le document de l’insee suivant, fait un bilan de la démographie dans l’outre-mer de l’Union européenne et de son développement.

http://www.ined.fr/fichier/t_telechargement/38889/telechargement_fichier_fr_publi_pdf1_pes456.pdf

L’article traite de la croissance démographique de l’outre-mer. Croissance démographique importante accompagnée d’une forte migration urbaine.

http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-d-outre-mer/5-croissance-demographique-rapide-et-urbanisation-spectaculaire/

 

III) Les différences et particularités

 

1 De multiples statuts et spécificités

Malgré ces nombreuses caractéristiques communes, ces terres peuvent être regroupées sous divers statuts. En effet, le document suivant montre les différents statuts des terres d’outre-mer, mais apporte aussi quelques explications sur ceux-ci, ainsi que quelques informations sur les territoires concernés.

http://www.mgm.fr/PUB/Mappemonde/M299/Tableau.pdf

Le tableau de l’insee regroupe les principales terres d’outre-mer et apporte des informations sur leurs statuts, ainsi que des informations concernant leurs institutions.

Cet article fait état des évolutions des statuts territoriaux de l’outre-mer, avec quelques informations complémentaires sur la mise en place de ces statuts.

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/outre-mer-index.shtml/outre-mer-statuts-differencies.shtml

2 Entre assimilation à la métropole et autonomie dans la République

Les terres d’outre-mer font partie de la République française. Malgré tout, l’article nous montre que le débat continue concernant les rapports à entretenir avec la métropole. Etre autonome, ou fonctionner comme en métropole, tandis que les situations sont différentes?

http://cairn.accesdistant.bnr.univ-catholille.fr/revue-francaise-d-administration-publique-2002-1-page-9.htm

Le lien suivant s’intéresse, lui, à l’éducation, et montre qu’en ce qui concerne l’éducation celle-ci reste commune. La France et l’outre-mer ont des programmes scolaires communs. Malgré une histoire ou encore une géographie différentes.

http://eduscol.education.fr/pid24465-cid53698/enseignements-la-dimension-ultramarine.html

Enfin, l’article de la documentation française, nous apporte ici aussi, des informations sur les rapports de l’outre-mer avec la République. Ce qui nous intéresse ici, n’est que la dernière partie de l’article, ayant pour titre “Dans la République, entre assimilation et autonomie”.

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/outre-mer-index.shtml/outre-mer-contraintes-specificites.shtml

 

 

En conclusion, l’outre-mer français a connu bien des évolutions. Ces relations avec la France ne cesse d’évoluer, notamment avec le nouveau statut de Mayotte, devenue département d’outre-mer, depuis 2011. Certaines terres, tendent à devenir indépendantes, selon la volonté de leurs peuples, tandis que d’autres, continuent à s’identifier à la France et à poursuivre dans une logique d’assimilation. Néanmoins, même si ces territoires restent important pour la France, on peut remarquer, notamment dans les médias, que la métropole se soucie peu de l’outre-mer. Les rares fois où il est question de l’outre-mer, sont, entre autres, lorsqu’ il y  a des émeutes et soulèvements de population, comme au cours de l’année 2009. Malgré tout, c’est la francophonie qui reste le lien fédérateur entre ces peuples. Enfin, rappelons que, la liste des territoires d’outre-mer français n’est pas exhaustive et que nous avons ici, traité, que des principales terres d’outre-mer. Il y en a d’autres.

 

Webographie

La sites web suivant, m’ont permit de cerner plus précisément mon sujet et de trouver une problèmatique. De plus, ces sites web apportent des informations complémentaires sur les terres d’outre-mer, qui ne correspondé pas aux parties de mon plan.

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/outre-mer/index.shtml

http://www.outre-mer.gouv.fr/

http://www.ined.fr/fr/publications/pop_soc/bdd/publication/1461/

http://www.cite-sciences.fr/outre-mer/

http://fr.wikipedia.org/wiki/France_d’outre-mer

http://cairn.accesdistant.bnr.univ-catholille.fr/revue-francaise-d-administration-publique-2002-1.htm

http://cairn.accesdistant.bnr.univ-catholille.fr/revue-pouvoirs-2005-2-page-37.htm

http://cairn.accesdistant.bnr.univ-catholille.fr/revue-francaise-d-administration-publique-2007-3-page-399.htm

http://universalis.accesdistant.bnr.univ-catholille.fr/encyclopedie/france-d-outre-mer/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *