La Francophonie

04/12/2012
By

 

Francophony, Francophonía, Frankophonie, الفرنكوفونية ,פראנכופוני ,

FRANCOPHONIE !!

Le terme « Francophonie » a été utilisé pour la première fois par Onésime Reclus (1837-1916) à la fin du XIXème siècle. Ce géographe a eût l’idée originale de distinguer les pays du monde selon leurs critères linguistiques. Le but de la francophonie était, en 1880 d’étendre notre culture nationale par le biais du  français dans un contexte où la langue anglaise s’internationalise…

Aujourd’hui, on définit la Francophonie comme étant l’ensemble des personnes qui parlent le français comme langue maternelle, langue d’usage, langue administrative, langue d’enseignement ou langue choisie. Dans beaucoup de pays, la langue française reste un héritage de la colonisation (Maghreb, Corne de l’Afrique…). En 2011, on estimait à 220 millions de personnes francophones.

La Francophonie est une définition très large.

Comment pouvons-nous la délimiter ? Qu’est-ce que l’OIF et comment s’organise-t-elle ? Quelles sont les perspectives d’avenir pour la Francophonie ?

Histoire, Institution, Avenir, tel sera le plan de notre article au service de la diffusion de la langue française.

I) Découverte de la Francophonie

A) Définition de la Francophonie

Les origines de la Francophonie (d’après la documentation Française) : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/francophonie-index.shtml/francophonie-peres-francophonie.shtml2

La définition de la Francophonie (article de Jean-Louis JOUBERT) : http://www.universalis-edu.com/encyclopedie/francophonie/

B) Les objectifs de la Francophonie

La Charte de la Francophonie, signée en 2005 à Antananarivo (Madagascar), nous donne tous les objectifs de la Francophonie dans son premier article : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/Charte2.pdf

C) La Géographie de la Francophonie

La carte ci-dessous nous présente l’ensemble des pays francophones (langue maternelle, officielle, d’administration ou bien langue parlée par une minorité de la population). http://www.ugr.es/~rodericu/administracion.htm

 

 

Véronique Le Marchand dans son livre La Francophonie nous détaille la vitalité et la richesse de notre langue présente sur les cinq continents : collection Les Essentiels Milan, éditions Milan, paru en 2000, 63 pages.

II) Les institutions de la Francophonie

A) L’Organisation Internationale de la Francophonie

Présentation de cette organisation : http://www.francophonie.org/L-Organisation-internationale-de.html

Je vous propose un petit schéma du système institutionel de la Francophonie : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/francophonie/oif.shtml

Le système institutionnel de l'OIF

B) La Francophonie en France

De 1993 à 1995, la Francophonie était rattachée au ministère de la Culture. De 1995 à 2010, la Francophonie relevait d’un secrétaire d’État ou d’un ministre délégué auprès du ministre chargé des Affaires étrangères, chargé de la Coopération et de la Francophonie. Depuis le 13 juillet 2010, cette fonction n’est plus pourvue. Elle relève à présent du Ministère des Affaires Etrangères et Européennes.

La Francophonie a l’échelle nationale dépend de plusieurs intervenants : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/enjeux-internationaux/langue-francaise-francophonie-et/francophonie/la-francophonie-nationale/

La promotion de la langue Française par le Ministère des Affaires Etrangères : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/enjeux-internationaux/langue-francaise-francophonie-et/

C) Les sommets dédiés à la Francophonie

Les Sommets de la francophonie sont des rencontres des chefs d’État et de gouvernement des pays membres de l’OIF. Ils ont lieu depuis 1986et se tiennent désormais tous les deux ans.

Discours de Président de la République Française lors du Sommet de la Francophonie (à Montreux) :

Image de prévisualisation YouTube

Quelques résolutions prises lors du sommet de la Francophonie de 2008 (à Québec ) : http://vertigo.hypotheses.org/41

Adoption de la déclaration de Québec au terme du XIIème sommet de la Francophonie : http://www.espace-economique.francophonie.org/Sommet-de-la-Francophonie-2008,1175.html

III) Quel avenir pour la Francophonie?

A) Une lutte contre l’Anglicisme

Dans cet article, Michael D. PICONE nous compare les langues Françaises et Anglaises. Pour que le Française perdure dans le temps, il faut que ceux qui le parlent l’utilise correctement et soit fier de le parler : http://urls.fr/13l

Réaction d’un défenseur de la langue française suite à un reportage  prônant l’apprentissage de l’anglais dès le plus jeune âge : h ttp://www.francophonie-avenir.com/Index_GG_Inadmissible_derive_anglomaniaque_de_France2.htm

B) L’avenir de la Francophonie passe par l’éducation

Le français est un des principaux enseignements étudiés à l’école :  http://www.education.gouv.fr/cid38/horaires-et-programmes.html

Cette matière fait l’objet d’un double examen (écrit et oral) en classe de Première pour le Baccalauréat : http://urls.fr/duscol

L’Agence Nationale de Lutte contre l’Illétrisme (ANLI) publie des chiffres alarmants sur le nombre d’illétrés en France. L’éducation doit petre au service de ces personnes pour leur faire apprendre notre langue : http://www.anlci.gouv.fr/index.php?id=chiffres

C) Des évènements à suivre pour continuer de promouvoir la langue Française

Chaque année, le 20 mars c’est la journée Mondiale de la Francophonie. La célébration de cette journée nous rappelle que chacun d’entre nous ne sommes pas étranger à cette langue : http://www.20mars.francophonie.org/

La  langue française peut être fêtée de manière ludique. Je vous propose de découvrir (et pourquoi pas de vous inscrire) les jeux de la Francophonie qui auront lieu à Nice en 2013 : http://www.jeux.francophonie.org/-Le-guide-des-inscriptions-.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *